Tableau de bord

đŸ˜· Voici les risques que vous courrez en portant un masque et comment les Ă©viter ?

Il n'y a aucune preuve claire que les masques chirurgicaux protÚgent les membres du public contre ou transmettant ce type d'infections, probablement en raison d'une mauvaise utilisation. Pour les masques en tissu portés par le public, l'image est encore plus trouble.

La question que nous devons nous poser n'est pas tant de savoir si les masques en tissu offrent une aussi bonne protection que les masques chirurgicaux (nous savons qu'ils ne le font pas) mais s'il y a de graves conséquences involontaires suite à la recommandation de leur utilisation généralisée par les membres du public.

Pour commencer, selon l'effet Peltzman il a été avancé que le port d'un masque peut rendre les gens se sentir plus en sécurité et ils vont donc minimiser les autres comportements protecteurs efficaces, tels que l'éloignement social et le lavage régulier des mains. En effet, quelques études menées ont révélé que les gens ont en effet une hygiÚne des mains pire lorsqu'ils portaient un masque.

DeuxiĂšmement, pour offrir une protection, les masques doivent ĂȘtre portĂ©s correctement et systĂ©matiquement lorsqu'ils sont en contact avec d'autres personnes. La plupart des Ă©tudes menĂ©es jusqu'Ă  prĂ©sent n'ont pas explicitement examinĂ© le niveau d'adhĂ©sion au port du masque. Par ailleurs, ceux qui l'ont Ă©tudiĂ© dĂ©montre une adhĂ©rence variable, allant de « bonne » Ă  « mauvaise ».

De plus, les masques peuvent agir comme une voie de transmission supplĂ©mentaire ou inciter Ă  d'autres comportements qui transmettent le virus, tels que des contacts rĂ©guliers avec le visage. Pour Ă©viter que les masques ne soient transformĂ©s en voies de transmission alternatives, ils doivent ĂȘtre mis et retirĂ©s en toute sĂ©curitĂ©.

Enfin et surtout, l'utilisation géante de masques a indéniablement un effet drastique sur notre environnement car on peut tous remarquer l'augmentation des détritus de masques dans les espaces communautaires. Cela peut constituer un danger pour l'environnement et d'autres infections. Les masques réutilisables plutÎt que jetables sont donc préférables.

Les organismes de santĂ© publique nationaux et internationaux recommandent dĂ©sormais que les membres du public utilisent des masques dans les endroits oĂč il est difficile de maintenir une distance sociale, comme dans les transports publics. NĂ©anmoins, nous encourageons vivement les lecteurs Ă  continuer avec une bonne hygiĂšne des mains et une distanciation sociale, sans toucher leur visage et utiliser des masques rĂ©utilisables (plutĂŽt que jetables) - et de les Ă©liminer en toute sĂ©curitĂ© Ă  la fin de leur vie utile.

Read more...