Tableau de bord

[VIDEO]đŸ˜ČUne Ă©meute dans une prison du BrĂ©sil voit 52 dĂ©tenus tuĂ©s et 16 dĂ©capitĂ©s lors d'une bataille de gangs brutale

Les autorités pénitentiaires ont déclaré que 16 des victimes avaient été décapitées, tandis que d'autres étaient asphyxiées par l'incendie de certaines parties de la prison d'Altamira.

Au moins 52 prisonniers ont été tués - dont 16 décapités - lors d'une émeute dans le nord du Brésil qui a opposé des gangs rivaux pendant cinq heures.

Deux factions rivales ont été accusées d'avoir déclenché les troubles, l'un des groupes pénétrant dans une partie de la prison d'Altamira abritant l'autre groupe, verrouillant la piÚce et y mettant le feu.

Les responsables de la prison ont déclaré que 16 des victimes avaient été décapitées, tandis que d'autres étaient asphyxiées par l'incendie de certaines parties de la prison.

Une vidĂ©o de la scĂšne semblait montrer des prisonniers en train de frapper la tĂȘte des prisonniers dĂ©capitĂ©s, mais les images n'ont pas Ă©tĂ© vĂ©rifiĂ©es de maniĂšre indĂ©pendante.

Deux gardiens de prison pris en otage ont été libérés.

Les violences ont commencé vers 7 heures du matin et se sont terminées vers 12 heures, ont déclaré des responsables.

Une vidéo rapportée provenant de la prison et portée par les médias brésiliens montrait de la fumée émanant d'au moins un bùtiment de la prison, tandis qu'une autre séquence semblait montrer des détenus se promenant sur les toits.

Les autorités n'ont pas nommé les deux gangs rivaux impliqués.

La prison d'Altamira, oĂč les violences ont Ă©clatĂ©, peut accueillir 200 personnes mais a Ă©tĂ© occupĂ©e par 311 prisonniers.

Les meurtres ont été similaires à ceux de 55 détenus décédés lors d'une série d'émeutes en mai dans plusieurs prisons de l'état voisin d'Amazonas.

Au dĂ©but de 2017, plus de 120 dĂ©tenus sont morts dans des prisons dans plusieurs États du nord du pays lorsque des gangs rivaux se sont affrontĂ©s pour contrĂŽler les itinĂ©raires de trafic de drogue dans la rĂ©gion.

Read more...