Tableau de bord

đŸ˜± Une violeur en sĂ©rie chute d'une falaise et se brise le cou

Dimitris Aspiotis, 47 ans, avait été condamné en 2012 à 52 ans de prison pour le viol de 7 jeunes femmes, des touristes britanniques, en GrÚce.

Mais celui que l'on surnomme «la BĂȘte de Kavos» a Ă©tĂ© libĂ©rĂ© aprĂšs seulement six annĂ©es passĂ©es en dĂ©tention.

Il y a quelques semaines, le quadragénaire a récidivé en violant une jeune femme, ùgée de 34 ans. Une vaste chasse à l'homme a alors été lancée dans tout le pays pour le retrouver.

Vendredi, il était pourchassé par les forces de l'ordre sur l'ile de Corfou. Dans sa fuite, le violeur en série est tombé du haut d'une falaise et a fait une chute d'une trentaine de mÚtres.

Il a survécu mais s'est fracturé une jambe, une hanche, la colonne vertébrale et a subi une rupture d'un rein. L'opération de sauvetage a duré plus de trois heures.

Il est toujours hospitalisé sous haute surveillance et, dÚs que son état se sera amélioré, il retournera en prison pour finir sa peine.

Kayleigh Morgan (photo droite), l'une des premiÚres victimes de Dimitris, s'était battue avant sa libération pour qu'il reste en prison.

«J'avais prévenu qu'il frapperait à nouveau. J'espÚre qu'il souffrira jusqu'à la fin de sa vie. Il est temps que les autorités grecques jettent la clé» s'indigne la jeune femme de 33 ans.