Tableau de bord

🐇 Une nouvelle Ă©pidĂ©mie virale tue des lapins

La maladie hémorragique du lapin de type 2 a tué des milliers de lapins dans le sud-ouest américain et représente une grave menace pour l'industrie des lapins de compagnie ainsi que pour les espÚces menacées et autres animaux sauvages qui se nourrissent de lapins.

C'est en mars que le virus s'est manifesté au Nouveau-Mexique. Depuis, il s'est propagé au Texas, en Arizona, au Colorado, au Nevada, en Californie et au Mexique.

La maladie provoque des saignements internes, des enflures et des lésions hépatiques.

Contrairement au Covid-19, un vaccin contre la maladie ci-dessus est disponible pour les lapins en Europe, mais il doit encore ĂȘtre approuvĂ© aux États-Unis.

Le Nouveau-Mexique a, lui, reçu 500 doses du vaccin la semaine derniĂšre. LĂ -bas, il y a environ une trentaine de sites de lapins en quarantaine tandis que le nombre de lapins domestiques morts du RHDV2 s'Ă©lĂšvent a 470. 600 autres lapins ont dĂ» ĂȘtre euthanasiĂ©s pour cause de prĂ©vention.

Il est Ă  noter que le virus n'affecte pas les humains ou les autres animaux, seulement les lapins, les liĂšvres et peut-ĂȘtre les pikas, un animal ressemblant Ă  un lapin.

Certains scientistes pensent que la maladie a été transmise du lapin domestique au lapin sauvage en Europe et qu'une transmission à l'humaine ne sera pas possible.

Les scientistes lancent un appel Ă  tous ceux qui ont des lapins de compagnie devraient faire trĂšs attention Ă  garder la nourriture et l'habitat de leurs lapins libres de tout ce qui a pu entrer en contact avec des lapins ou des oiseaux sauvages.