Tableau de bord

😱 Une jeune fille de 13 ans dĂ©capitĂ©e par son pĂšre, pour ĂȘtre tombĂ©e amoureuse

Une fillette de 13 ans aurait été décapitée par son propre pÚre lors d'un brutal «crime d'honneur» en Iran alors qu'elle dormait. Romina Ashrafi a été tuée avec une faucille dans la maison familiale de Hovigh, dans le comté de Talesh, en Iran, en guise de «punition».

L'adolescente a d'abord fui la maison familiale avec un homme de 35 ans dont elle était tombée amoureuse.

Mais son pÚre n'était pas d'accord avec cette union, pour leur permettre de se marier, a déclaré Iran International TV.

Le couple a ensuite Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© par les autoritĂ©s aprĂšs que leurs familles aient portĂ© plainte. Romina a Ă©tĂ© renvoyĂ©e chez elle, malgrĂ© ses plaintes rĂ©pĂ©tĂ©es qu'elle craignait pour sa vie.

Quelques jours aprÚs, elle fut tuée par son pÚre, avec une faucille le 21 mai.

AprÚs le meurtre, le pÚre de la jeune fille se serait rendu et aurait avoué le meurtre, tout en tenant l'arme imbibée de sang.

Le gouverneur du district, Kazem Razmi, a confirmĂ© que le pĂšre de la jeune fille Ă©tait dĂ©tenu et qu'une enquĂȘte Ă©tait en cours.

S'adressant aux médias locaux, le gouverneur a ajouté que « les détails de cette affaire seront rendus publics aprÚs la procédure judiciaire ».

Mais un rapport d'Al Arabiya a affirmé que le pÚre de Romina échapperait à la peine de mort parce qu'il était le "tuteur" de Romina, et le Code pénal islamique signifie qu'il est exempté des "qisas" ou des "représailles en nature".

La charia stipule que seuls les «propriĂ©taires de sang» – les membres de la famille immĂ©diate – sont autorisĂ©s Ă  demander l'exĂ©cution pour le meurtre d'un parent.

Réagissant à la nouvelle, Fariba Sahraei, rédactrice en chef d'Iran International, a déclaré : "chaque année en Iran, des femmes et des filles sont tuées par leurs proches sous prétexte de défendre leur honneur, mais la nature du meurtre de Romina Ashrafi en est une qui a choqué le pays et le reste du monde".

Read more...