Tableau de bord

ūüė° Une jeune √©tudiante de 22 ans viol√©e et tu√©e

Il a √©t√© constat√© qu'Uwaila, qui √©tait une √©tudiante de premi√®re ann√©e en microbiologie, partait pour lire tous les jours √† l'√Čglise ' The Redeemed Christian Church of God', pr√®s de sa maison √† Benin City. Mais, elle a malheureusement √©t√© battue, viol√©e et frapp√©e avec un extincteur par des inconnus mercredi, 27 mai 2020.

Elle allait souvent s'asseoir et "lire" √† l'√©glise pr√®s de sa maison car c'√©tait calme, a expliqu√© sa sŇďur.

Selon une source, " le responsable de la s√©curit√© de l'√©glise √©tait all√© r√©cup√©rer les cl√©s de l'√©glise aupr√®s de son gardien quand on lui a dit qu'il y avait d√©j√† quelqu'un dans l'√©glise. Il est arriv√© √† l'√©glise seulement pour trouver Uwaila dans une mare de sang et √† c√īt√© d'elle l'extincteur qui a √©t√© utilis√© pour lui frapper au visage.

Il a couru pour informer le gardien des clés et sa femme, qui sont allés à l'église, pensant qu'elle était morte.

Apr√®s une observation attentive, ils ont remarqu√© qu'elle bougeait sa main et l'ont rapidement transport√© √† l'h√īpital. C'est √† l'h√īpital qu'Uwaila a r√©v√©l√© qu'elle lisait toute seule lorsque des inconnus sont entr√©s dans l'√©glise, l'ont battu, viol√© et frapp√© la t√™te avec un extincteur".

Celle-ci est décédée plus tard. L'affaire a finalement été signalée au poste de police d'Oregbeni, mais rien n'a été fait jusqu'à présent.

Ses amis et sa famille sont maintenant passés sur les réseaux sociaux pour exiger des mesures, en utilisant le hashtag #JusticeForUwa

Read more...