Click here to read this article in English (TESTING)

😠 Une femme demande Ă  un couple $1000 pour les photos de leur fille mourant sur un tĂ©lĂ©phone perdu

Siti Nurhidayah Kamal, 24 ans, a plaidé coupable aux accusations portées au tribunal, aprÚs qu'une mÚre a perdu son téléphone dans un centre commercial de Melbourne, en Australie.

La jeune femme de 24 ans a fait chanter un couple en deuil pour 1 000 $ (557 £) en échange des derniÚres photos de leur petite fille 21 minutes seulement aprÚs son décÚs.

(La photo de Siti Nurhidayah Kamal)

Siti Nurhidayah Kamal, 24 ans, a reconnu aujourd'hui les accusations portées devant le tribunal aprÚs avoir menacé de supprimer toutes les photos de la fille mourante de Jay et Dee Windross, à moins qu'ils ne transfÚrent l'argent dans son compte bancaire.

Dee Windross, de Melbourne, en Australie, a perdu son téléphone au début du mois d'avril dans les toilettes du centre commercial Chadstone.

Le couple avait lancé un appel en ligne pour récupérer leur téléphone et Kamal les avait contactés, affirmant avoir saisi l'appareil.

Cependant, la police a appris plus tard que Kamal n'avait pas le téléphone.

Au lieu de cela, la femme a prétendu avoir pris le Samsung Galaxy 8 et l'avoir fait chanter juste 21 minutes aprÚs le décÚs de leur fille.

Kamal, qui travaille comme livreur chez Uber Eats, a promis de mettre le téléphone dans la boßte aux lettres du couple en échange de 1 000 dollars (557 £).

Dee a Ă©crit sur Facebook:

«Tout en essayant de passer chaque minute d'émotion avec Amiyah et en lui accordant toute mon attention, je réponds également à une personne affirmant avoir notre téléphone avec tous les souvenirs d'elle.

(Jay Windross et sa fille Amiyah Windross)

"Non seulement c'Ă©tait une perte de temps complĂšte et totale, mais cela a Ă©galement interrompu mes derniers moments avec ma fille mourante."

Le couple a passé les derniers jours avec leur fille à essayer désespérément de récupérer le téléphone perdu au prÚs de Kamal.

Quelques minutes à peine aprÚs le décÚs de leur fille, Kamal a envoyé au couple un message WhatsApp indiquant:

"S'il vous plaĂźt, je vous en supplie. Je ne veux pas vendre et effacer toute votre mĂ©moire. Je vous promets, je suis une personne honnĂȘte."

Dans un triste message sur Facebook annonçant la mort de sa fille, Dee a écrit:

«C'est avec une profonde tristesse que Dee et moi informons tout le monde qu'Amiyah Victoria nous a quitté à 2h05 mercredi matin.

(Dee Windross et sa fille Amiyah Windross)

"Les derniĂšres heures d’Amiyah ont Ă©tĂ© passĂ©es paisiblement et calmement, se blottissant dans les bras de maman et papa - c’est ce qu’elle aimait le plus.

«Amiyah s'est battue et combattue depuis le jour de sa naissance. Sa force, son courage et son combat acharné étaient visibles depuis son premier souffle, jusqu'à son dernier souffle.

Kamal, 24 ans, s'est vu refuser la libération sous caution et reviendra devant le tribunal pour prononcé sa sentence.