Tableau de bord

😭 Une attaque contre une Ă©glise en Afrique du Sud fait 5 morts

Au moins cinq personnes sont mortes et plus de 40 personnes arrĂȘtĂ©es en Afrique du Sud samedi Ă  la suite d'une attaque contre une Ă©glise Ă  Zuurbekom, une ville de la province de Gauteng en Afrique du Sud.

Quatre personnes ont été retrouvées par balle et brûlées vives dans une voiture tandis qu'une cinquiÚme victime, un gardien de sécurité, a également été tuée par balle, ont indiqué les autorités locales.

Le commissaire national de la police, le général Khehla John Sitole, a déclaré que la réponse rapide des autorités a évité encore plus de destructions et de morts.

"Je suis certain que la rĂ©ponse rapide des forces de sĂ©curitĂ© conjointes a Ă©vitĂ© ce qui aurait pu ĂȘtre un bain de sang plus grave", a dĂ©clarĂ© Sitole dans un communiquĂ© samedi. "... Il est plutĂŽt regrettable qu'un tel incident se produise Ă  une Ă©poque oĂč l'Afrique du Sud est en proie Ă  un virus mortel et Ă  des crimes violents."

Le service de police sud-africain et les forces de défense nationale ont répondu samedi aux informations faisant état d'une fusillade et d'une prétendue situation d'otage à l'église internationale de la sainteté pentecÎtiste à 3 heures, heure locale.

Les autorités ne croient pas qu'un groupe terroriste soit responsable de l'attaque, mais "peut avoir été motivé par une querelle entre les parties en conflit de l'église".

Un groupe de personnes armées, selon la police, est venu à l'église et aurait attaqué des personnes qui se trouvaient à l'intérieur, indiquant qu'elles venaient prendre le contrÎle des lieux.

Les autorités qui ont répondu ont déclaré avoir également secouru plusieurs hommes, femmes et enfants qui vivraient dans l'enceinte et auraient été retenus en otage.

La police a dĂ©clarĂ© avoir arrĂȘtĂ© plus de 40 suspects, dont six personnes qui ont Ă©tĂ© transportĂ©es Ă  l'hĂŽpital.

Read more...