Click here to read this article in English (TESTING)

😡Un homme a tuĂ© sa femme en empoisonnant ses cĂ©rĂ©ales avec de l'hĂ©roĂŻne quelques semaines aprĂšs l'accouchement

Jason Thomas Harris aurait tenté d'embaucher un homme meurtrier pour perpétrer le meurtre avant de l'empoisonner

Un homme est accusé d'avoir tué sa femme en empoisonnant son bol de céréales avec de l'héroïne quelques semaines à peine aprÚs la naissance de leur deuxiÚme enfant.

Christina Ann-Thompson Harris, ùgée de 36 ans, est décédée chez elle à Davison, dans le Michigan, le 29 septembre 2014.

PrĂšs de cinq ans plus tard, son mari, Jason Thomas Harris, ĂągĂ© de 44 ans, a Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© pour meurtre au premier degrĂ© avec prĂ©mĂ©ditation, demande de meurtre et livraison d'une substance contrĂŽlĂ©e causant la mort, selon ABC 12.

La police aurait obtenu des informations selon lesquelles Harris aurait tenté d'embaucher un tueur pour la tuer - avant de lui donner à manger les céréales contenant de l'héroïne.

Les enquĂȘteurs pensent qu'il lui a donnĂ© le bol de cĂ©rĂ©ales la veille de sa mort.

La mÚre de Christina a déclaré qu'elle avait vu sa fille la veille de son décÚs et l'avait retrouvée en bonne santé, selon des reportages.

Harris aurait dit à la police qu'elle avait eu des symptÎmes du rhume et qu'elle prenait des médicaments pour le traiter.

Le matin du 29 septembre 2014, Harris aurait appelé un voisin et lui aurait demandé de vérifier l'état de son épouse.

Mais la voisine trouva Christina insensible au lit.

Les frĂšres et sƓurs de Harris auraient par la suite dĂ©clarĂ© Ă  la police des dĂ©clarations qu'il avait faites sur le thĂšme "se dĂ©barrasser de Christina".

Plusieurs collÚgues ont également déclaré avoir entendu des déclarations inquiétantes de sa part, selon des reportages.

Harris aurait également déclaré qu'il ne voulait pas divorcer afin de ne pas avoir à s'occuper de problÚmes de garde d'enfants et de pension alimentaire.

Un collÚgue aurait déclaré que Harris aurait parlé de l'embauche d'un homme malfaisant pour tuer sa femme, selon des informations.

Il aurait mĂȘme demandĂ© Ă  la collĂšgue de la tuer pour 5 000 dollars.

Harris aurait également pris part à des discussions sur la recherche de médicaments sans odeur et sans goût.

Comme Christina venait d'accoucher, elle subissait réguliÚrement des analyses de sang. Aucune de ces drogues ne présentait de traces de drogue.

Le lait maternel qui a été testé n'a montré aucune trace d'héroïne.

Le bureau d'un médecin légiste avait initialement décidé que sa mort était une overdose accidentelle d'héroïne.

Les enquĂȘteurs sont arrivĂ©s Ă  la conclusion qu'elle n'Ă©tait pas toxicomane et l'agent du mĂ©decin lĂ©giste a changĂ© sa cause de dĂ©cĂšs en homicide plutĂŽt qu'en surdose accidentelle.

Si Harris est reconnu coupable, il risque la prison Ă  vie.