Tableau de bord

ūüėĘ Un √©boueur se suicide apr√®s avoir √©t√© licenci√© pour avoir bu une bi√®re

Le 15 mai dernier, un éboueur effectuait sa tournée au Fresne-Camilly, près de Caen, dans le Calvados, lorsqu'un riverain lui a proposé une bière pour le remercier de son travail durant le confinement.

L'employé a accepté.

Puis, quelques instants plus tard, il sera contr√īl√© au volant de son camion avec son coll√®gue. Un test d'alcool√©mie a r√©v√©l√© qu'il avait 0,19 grammes par litre de sang.

L'homme, √Ęg√© de 46 ans, n'√©tait donc pas en infraction puisque le taux l√©gal est de 0,5 grammes. La direction, appel√©e sur les lieux, a accept√© qu'il continue sa tourn√©e.

Suite à cet incident, les deux employés ont été licenciés car le règlement interdit la consommation d'alcool pendant le service.

Jeudi 4 juin, le quadragénaire a reçu sa lettre de licenciement et a mis fin à ses jours le lendemain. Il a été retrouvé mort dans le garage de ses parents.

La victime était vêtue de sa tenue de travail et sa lettre de licenciement se trouvait à ses pieds. Cet homme, qui avait perdu sa femme il y a quelques années, laisse un fils de 18 ans.

"Ils auraient pu lui laisser une deuxi√®me chance ! Mon fr√®re a travaill√© sans rel√Ęche pendant toute la p√©riode du confinement, on √©tait les h√©ros du quotidien. L√† c'est le monde qui s'√©croule" s'est insurg√© son fr√®re Pablito Patry, √©galement √©boueur.

Read more...