Click here to read this article in English (TESTING)

😰Renvoyé de l’hôpital avec une entorse à la cheville, Logan, 3 ans, est en réalité atteint d’une tumeur cérébrale rare

Le petit Logan, âgé de 3 ans, est mort un an après le mauvais diagnostic des médecins.

La famille Maclean a emmené le petit Logan à l’hôpital après avoir remarqué qu’il titubait lorsqu’il essayait de marcher.

Selon le Daily Record, les médecins lui ont simplement diagnostiqué une simple entorse à la cheville.

Pourtant, le petit garçon de 3 ans était atteint d’une maladie beaucoup plus grave :

Logan se battait contre une tumeur cérébrale rare, le « gliome protubérantiel infiltrant » (DIPG). 

Avec un taux de survie de 0 %, le bambin est décédé un an après le mauvais diagnostic des docteurs.

C’est seulement après une troisième visite à l’hôpital Crosshouse de Kilmarnock, en Écosse, que les parents de Logan ont appris la déchirante nouvelle.

« Comme le DIPG est situé dans la cellule du cerveau, il ne peut pas être opéré. Tout ce que la radiothérapie peut faire, c’est retarder la progression de la maladie »

 déplore Sophie, sa maman.

Deux ans après le décès de son fils, elle désire que les mentalités changent afin qu’un tel drame ne puisse plus jamais arriver :

« Rien ne pouvait être fait pour sauver Logan mais les médecins ignoraient tout des symptômes de DIPG. Cela doit changer ! ».