Click here to read this article in English (TESTING)

😰Philip, pĂšre cĂ©libataire, ne disposait que de 5 euros sur son compte bancaire: il publie une photo de lui en pleurs juste avant de se suicider

Un pĂšre cĂ©libataire de trois enfants qui ne possĂ©dait que 5,12 euros s’est suicidĂ© aprĂšs s’ĂȘtre vu obligĂ© d’attendre des semaines pour ses paiements de crĂ©dit.

Phillip Herron, 34 ans, Ă©tait au chĂŽmage et luttait pour nourrir et vĂȘtir sa famille tout en essayant de rembourser 20 000 ÂŁ de dettes. Bien qu’il ait demandĂ© l’aide du gouvernement, cette attente d’un mois a Ă©tĂ© le « dernier clou de son cercueil Â» et l’a plongĂ© davantage dans la dette et le dĂ©sespoir.

Quelques instants avant son suicide, il a transfĂ©rĂ© une photo de lui en pleurs sur les mĂ©dias sociaux, alors qu’il Ă©tait assis dans sa voiture dans une ruelle, le 18 mars. Sa mĂšre, Sheena Derbyshire, 54 ans, a dĂ©clarĂ© que dans sa note de suicide, il avait dĂ©clarĂ© croire que sa famille serait mieux sans lui.

Phillip n’ayant parlĂ© Ă  personne de ses problĂšmes d’argent, il revenait Ă  sa mĂšre de reconstituer les Ă©vĂ©nements qui l’avaient conduit Ă  se suicider. Dans une interview avec le Mirror, elle a dĂ©clarĂ© :

 Â« Sa mort a Ă©tĂ© un choc complet. Je ne comprenais pas pourquoi il ferait ça. Â» 

Phillip avait quittĂ© son emploi d’ouvrier d’usine pour pouvoir s’occuper de ses plus jeunes enfants, ce qui avait entraĂźnĂ© des difficultĂ©s financiĂšres.

AprĂšs que Mme Derbyshire ait rĂ©ussi Ă  dĂ©chiffrer le mot de passe du tĂ©lĂ©phone de son fils, elle a dĂ©couvert des centaines d’appels tĂ©lĂ©phoniques qui rĂ©vĂ©laient comment sa personnalitĂ© avait changĂ© au cours des mois qui ont prĂ©cĂ©dĂ© son dĂ©cĂšs. Autrefois un homme trĂšs doux, il a passĂ© la plupart de ses derniĂšres conversations tĂ©lĂ©phoniques Ă  crier.