Tableau de bord

😹 NaufragĂ©s de la vie rĂ©elle: cinq personnes bloquĂ©es sur une Ăźle isolĂ©e pendant cette pandĂ©mie

Cinq bienfaiteurs sont bloqués sur une ßle birmane isolée depuis mars et n'ont aucun moyen de sortir en raison du confinement international causé par COVID-19.

Natalie Poole, 35 ans, de Devon, en Angleterre, est arrivĂ©e sur l'Ăźle de Kyun Pila au Myanmar le 19 mars, s'attendant Ă  rester un mois seulement alors qu'elle et quatre autres volontaires travaillaient pour protĂ©ger un rĂ©cif de corail Ă  proximitĂ©. Le groupe est maintenant pris au piĂšge sans logement ni commoditĂ©s en attendant d'ĂȘtre secouru.

Poole, un instructeur de plongĂ©e et professeur supplĂ©ant, a dĂ©clarĂ© au Mirror que le groupe Ă©tait censĂ© ĂȘtre transportĂ© hors de l'Ăźle le 5 mai, mais leur bateau a Ă©tĂ© annulĂ© lorsque la ThaĂŻlande a prolongĂ© son confinement.

"La chose la plus difficile pour moi a été de ne pas savoir combien de temps nous allons rester ici", a déclaré Poole. «C'est un peu de haut en bas, nous sommes un trÚs petit groupe de personnes et nous vivons dans une situation trÚs confinée et étroite. Dans le fond de nos esprits, il y a évidemment les familles à la maison et tout ça, ce qui ajoute un peu à la tension. Nous essayons simplement de prendre les choses au jour le jour. "

Le groupe, composé de deux femmes et trois hommes d'Angleterre, de Hongrie, du Canada, de Malaisie et de France, est bénévole au sein du groupe environnemental Ocean Quest Global - et en mode survie complÚte.

Read more...