Tableau de bord

😊Les adolescents transforment un magasin d'alcools en un marché alimentaire indispensable en choisissant la meilleure façon de servir Chicago

De l'obscurité vient la lumière. Du désespoir vient l'espoir. De la passion vient le changement. Dans le sillage des manifestations raciales turbulentes dans le Midwest américain, un groupe d’adolescents du quartier Austin de Chicago cherchaient un moyen d’élever leur communauté marginalisée de West Side - et ils l’ont trouvé.

«Avec un peu d'aide de leurs amis», un groupe galvanisé de jeunes entrepreneurs a transformé un magasin d'alcool vidé en Austin Harvest, un marché alimentaire éphémère pour offrir des alternatives alimentaires saines à leur quartier mal desservi.

La genèse du projet a commencé avec des cercles d'écoute animés par By the Hand Club for Kids. «Ce que j’ai entendu, c’est que les étudiants voulaient prendre toutes ces émotions brutes et puissantes et les transformer en quelque chose de bien, et faire quelque chose du point de vue de la justice sociale», a déclaré la directrice générale du groupe, Donnita Travis, au Book Club Chicago.

L'un des problèmes les plus urgents pour les enfants était le manque d'options alimentaires saines dans la région; le résultat d'années de négligence systémique et de racisme.

Pour des régions comme Austin, classées comme «déserts alimentaires», les produits d'épicerie et les produits frais sont difficiles à trouver, même dans les meilleurs moments. La situation s'est aggravée lorsque plusieurs épiceries de la région ont été contraintes de fermer temporairement après avoir été pillées.

Dans un rayon d'un demi-mile, Austin Harvest a depuis pris vie, où il y avait autrefois une douzaine de magasins d'alcool, mais seulement deux marchés alimentaires.

«La nourriture est une nécessité de base», a déclaré Azariah Baker, un adolescent qui travaillait pour Austin Harvest depuis sa création, «mais c'est aussi une nécessité de base à laquelle nous n'avons pas accès.»

Lorsque la discussion s'est tournée vers l'idée de réaffecter l'une des propriétés pillées en une ressource communautaire indispensable, «les enfants ont pris l'idée et l'ont suivie», a déclaré Travis.

Le projet a reçu le soutien enthousiaste d'un certain nombre d'athlètes professionnels. L'ancien secondeur des Chicago Bears, Sam Acho, a mené la charge. "Prendre soins des personnes. Il est temps pour les gens de se présenter. Je pense que notre monde a changé », a déclaré Acho à BCC. "Donc, pour que nous puissions nous réunir et dire que nous allons mener ce changement, cela signifie quelque chose."

Parmi les autres athlètes qui ont contribué à la cause, mentionnons Jonathan Toews des Blackhawks, le quart-arrière des Bears Mitch Trubisky des Bears, le lanceur des White Sox Lucas Giolito, le voltigeur des Cubs Jason Heyward et le joueur de premier but des Cardinals de St. Louis Paul Goldschmidt. Ensemble, ils ont collecté 500 000 $ en capital de démarrage pour lancer le projet.

Alors que By the Hand a fait appel à des architectes et à des experts en stratégie de marque, la vision d'Austin Harvest a été façonnée et mise en œuvre par ses jeunes participants. "Nous avons été complètement dans les coulisses", a déclaré Baker. «Nous avons discuté de la façon dont nous voulons montrer notre marché, où nous voulons que notre marché soit, ce que nous vendons, à quoi nous ressemblons. C'est qui le dirige.

En adoptant un «apprendre à quelqu'un à pêcher plutôt que de donner à quelqu'un une approche de pêche», The Hatchery Chicago a également proposé des leçons pratiques sur les compétences commerciales du monde réel, y compris les licences et le service client, ainsi qu'un programme de parcours culinaires visant à aider les adolescents intéressés travaillent vers des carrières dans l'industrie alimentaire.

«C'est une véritable opportunité d'entrepreneuriat pour eux», a noté Travis, «mais aussi une opportunité pour eux de rendre justice alimentaire dans notre quartier.

Austin Harvest, officiellement ouvert le 24 août, devrait durer 12 semaines. Les heures d'ouverture sont le lundi, mercredi et vendredi de 15 h à 18 h.