Click here to read this article in English (TESTING)

😡Le pĂ©dophile Michael Guider qui a violĂ© et assassinĂ© Samantha Knight, 9 ans, en libertĂ© dans quelques jours

Michael Guider, australien, purgeait une peine de 16 ans d'emprisonnement pour avoir maltraité des filles lorsqu'il a avoué avoir tué Samantha Knight, une fillette ùgée de neuf ans.

Un pĂ©dophile assassin est prĂȘt Ă  se libĂ©rer dans les prochains jours, provoquant un tollĂ© parmi les familles de ses victimes.

Michael Guider, 68 ans, a plaidé coupable en 2002 de l'homicide involontaire coupable de Samantha Knight, disparue prÚs de chez elle à Bondi, en Australie, en 1986.

Guider a déclaré avoir drogué et abusé la jeune fille, mais a nié l'avoir assassinée et a affirmé qu'elle était morte d'une overdose.

Le corps de Samantha n'a jamais Ă©tĂ© retrouvĂ© - et Guider doit maintenant ĂȘtre libĂ©rĂ© aprĂšs qu'un juge ait rejetĂ© une demande de le garder en prison.

Les militants disent que le criminel ne devrait pas ĂȘtre libĂ©rĂ© parce qu'il a refusĂ© de rĂ©vĂ©ler oĂč le corps de Samantha est enterrĂ©, pose toujours un risque pour les enfants et n'a montrĂ© aucun remords.

Le pédophile tordu purgeait déjà une peine de 16 ans d'emprisonnement pour crimes sexuels contre plus de 12 victimes lorsqu'il a plaidé coupable du meurtre de Samantha.

Il a reçu une ordonnance de détention provisoire à la fin de sa peine, mais son expiration est prévue jeudi, selon The Guardian.

Le juge Richard Button a rejeté la demande du procureur général de Nouvelle-Galles du Sud en vue d'obtenir une autre ordonnance de détention, mais a imposé à Guider une ordonnance de surveillance prolongée de cinq ans.

S'exprimant devant la Cour suprĂȘme de Sydney, Tess Knight, la mĂšre de Samanthas, a dĂ©clarĂ©:

"Je ne suis pas déçu, je suis en colĂšre.«Je vois l'effet que cela a eu sur les personnes qu'il a maltraitĂ©es dans son enfance et qui sont maintenant de jeunes adultes."Ils doivent vivre avec la pensĂ©e qu’il se promĂšne avec la libertĂ© qu’ils n’ont pas."

Lisa Giles, une des victimes du monstre, a averti que Guider récidiverait aprÚs sa libération.

Dit-elle: "Un pédophile et un assassin seront libérés parmi nous cette semaine."Ce n'est pas fini et nous pouvons voir les lacunes du systÚme de justice trÚs clairement aujourd'hui. Et il récidivera et quand il le fera, les personnes qui ont permis cela seront tenues pour responsables."

Le juge Richard Button a estimĂ© que, mĂȘme s'il ne pouvait pas prouver que l'intĂ©rĂȘt sexuel de M. Guider pour les enfants avait disparu, il ne lui restait que peu d'occasions de se rĂ©adapter en prison.