Tableau de bord

😱 Des restes humains découverts sur une route au Texas identifiés

L'état du cadavre ne permettait pas de l'identifier ni de connaître les causes de la mort. Des restes humains découverts sur une route au Texas identifiés 30 ans plus tard

Des restes humains avaient été découverts le 10 septembre 1990 au bord d'une route à Manvel, au Texas (Etats-Unis).

L'état du cadavre ne permettait pas de l'identifier ni de connaître les causes de la mort. Seule certitude c'est que la victime avait les côtes fracturées et qu'elle était âgée entre 15 et 20 ans.

Elle avait été surnommée "Princess Blue" parce qu'une bague avec une pierre bleu avait été retrouvée à proximité du cadavre. L'anneau se trouvait dans une boîte à bijoux qui n'a été ouverte que 16 ans après les faits.

Trente ans après la macabre découverte, la victime a été identifiée : il s'agit de Julie Gwenn Davis, disparue en 1990 à l'âge de 18 ans.

L'année dernière, le frère de Davis, Danny Davis, a soumis son ADN aux Texas Rangers dans l'espoir de retrouver sa sœur.

Danny a expliqué qu'il avait 17 ans lorsque Julie Davis, alors âgée de 18 ans, a quitté le domicile familial. Peu de temps après, elle se serait mariée et se serait rendue en Louisiane.

"C'est la dernière chose dont je me souvienne d'elle, elle m'a fait un câlin, m'a dit qu'elle m'aimait, elle a fondu en larmes et s'est éloignée, et c'est la dernière fois que je l'ai vue", a-t-il déclaré.

L'ADN de Danny Davis a été entré dans une base de données d'État. Depuis lors, les enquêteurs ont confirmé avec une certitude de 99,9% que les ossements découverts à Manvel en 1990 appartenaient à Julie Davis.