Tableau de bord

đŸ˜ČCoincĂ©e six jours dans sa voiture : comment Corine Bastide a-t-elle pu survivre ?

Selon son entourage, Corine Bastide a pu boire de l’eau de pluie lors des fortes averses de ce week-end. Mais elle est donc restĂ©e au moins 3 jours dans son vĂ©hicule accidentĂ© sans eau potable, sans alimentation et sous la canicule.

Corine Bastide, cette Wanzoise portĂ© disparue depuis le 23 juillet dernier est vivante. Et le moins que l’on puisse Ă©crire, c’est qu’il s’agit d’une histoire exceptionnelle. La mĂšre de famille, prisonniĂšre de sa voiture accidentĂ©e depuis 6 jours a Ă©tĂ© retrouvĂ©e ce lundi soir. AgĂ©e de 45 ans, elle a survĂ©cu en buvant de l'eau de pluie.

Lorsqu’elle a Ă©tĂ© secourue ce lundi soir Ă  18 heures, la Wanzoise Ă©tait en Ă©tat de dĂ©shydratation.

Comment son corps a-t-il pu résister ?

Les spĂ©cialistes sont d’accord que survivre autant de temps sans eau, ni aliments, c’est tout Ă  fait exceptionnel mais pas inconcevable d’un point de vue mĂ©dical.

Selon Lucien Bodson, un mĂ©decin urgentiste Ă  LiĂšge, "l’organisme s’adapte et se met au ralenti. Comme elle est incarcĂ©rĂ©e, le corps ne va pas dĂ©penser beaucoup d’énergie.

C’est sĂ»rement pour cette raison qu’elle a pu survivre plus longtemps qu’en situation normale".

Un organisme peut survivre entre 20 et 40 jours sans alimentation mais seulement 3 jours sans boire. Corine Bastide est donc passĂ©e par le chas de l’aiguille.

Les fortes chaleurs de la semaine derniÚre ont clairement empiré la situation.

Certaines journĂ©es, la tempĂ©rature est montĂ©e Ă  plus de 40 degrĂ©s et les consĂ©quences du manque d’eau auraient pu ĂȘtre beaucoup plus graves.

"Le volume d’eau dans le corps, qui est normalement de 5 litres, va diminuer progressivement si l’on ne boit pas"

Cela veut dire que les reins et le cerveau vont ĂȘtre moins perfusĂ©s. 

Dans un cas extrĂȘme, la dĂ©shydration peut entraĂźner une confusion, voire carrĂ©ment le coma. 

On peut clairement avoir des sĂ©quelles neurologiques ou rĂ©nales trĂšs importantes", explique le docteur Marc Van Nuffelen, chef du service des urgences Ă  l’hĂŽpital Erasme.

Read more...