Click here to read this article in English (TESTING)

😢Bombardé de messages de haine via une application, George, 15 ans, s’est pendu dans sa chambre

Un adolescent britannique de 15 ans s’était donné la mort après avoir été bombardé de messages de haine via une application.

Assez peu connue chez nous, l’application Sayat.me est très utilisée dans certains pays, dont l’Angleterre.

Le principe de celle-ci est assez simple : tout un chacun peut créer un profil qui sera, via une URL générée, renvoyé vers une plateforme commune sur laquelle d’autres utilisateurs sont invités à faire des commentaires et feed-back anonymement. Les utilisateurs ne peuvent pas être reconnus.

Malheureusement, cette application, comme de nombreuses autres, peut avoir des conséquences dévastatrices chez certains adolescents. Ce fut le cas de George Hessay, un Britannique de 15 ans, qui a fini par mettre fin à ses jours après avoir été harcelé durant plusieurs semaines.

Selon l’enquête, qui est en cours outre-Manche, George a été bombardé de message haineux, notamment d’un compte nommé

« I Hate People » (Je déteste les gens, NDLR) qui lui disait de se suicider.

Finalement, le jeune homme est passé à l’acte et a été retrouvé pendu, chez lui, dans la chambre de l’habitation de ses parents dans le petit village de Rawcliffe, à l’est du Yorkshire, en mai 2017. Ses parents ont retrouvé une lettre d’adieu dans laquelle il disait

« ne plus rien avoir à offrir à ce monde ».

À l’école, George était un garçon bien intégré et plutôt populaire. Ses proches ne savaient pas qu’il utilisait cette application.

À l’époque du drame, Sayat.me, se défendait en expliquant que les conditions d’utilisation stipulent clairement que le service est réservé aux personnes majeures. Malheureusement, la plupart des 30 millions d’utilisateurs de cette application crée en Estonie sont mineurs.