Tableau de bord

Attention : la pandémie est loin d'être terminée, le pire reste à venir

La pandémie du coronavirus est loin d'être terminée même si des centaines de milliers de personnes se déversent dans les rues pour des manifestations massives, même si de plus en plus de villes et d'États s'apprêtent à rouvrir et même si New York célèbre une forte baisse de décès et d'hospitalisations.

Mais les cas de Covid-19 augmentent dans plus de 20 États d'un océan à l'autre avec quelques pointes importantes ; par exemple, l'Arkansas a signalé une augmentation de 40% des cas cumulés au cours des neuf derniers jours. Pendant ce temps, le nombre d'hospitalisations la semaine dernière a augmenté à l'échelle nationale.

Les experts en santé publique font un plus gros effort pour mettre en garde contre les risques du Covid-19, après que des millions de manifestants pacifiques s'apprêtent à se refouler dans les rues de la planète.

Il pourrait y avoir des dizaines ou des centaines de morts par jour liées aux manifestations, selon une estimation du scientifiste Trevor Bedford, qui a averti que ses calculs étaient « hautement spéculatifs » dans un fil où il tentait de tenir compte des effets des manifestations de masse.

Pendant ce tempps, Tony Fauci, expert en maladies infectieuses, a déclaré à plusieurs médias qu'il soutenait le droit de manifester, mais s'inquiétait du manque de distanciation sociale, de chants et d'autres comportements qu'il avait vus.

« Après tout le travail mené pour essayer de maintenir la distance physique et toutes autres choses, je suis devenu très inquiet que le monde pourrait avoir une résurgence », a-t-il déclaré.

Le directeur du CDC, Robert Redfield, et le chirurgien général Jerome Adams ont également mis en garde contre le potentiel des manifestations à semer de nouveaux cas.

Read more...