Tableau de bord

ūüė® A 21 ans, il √©trangle sa petite amie √† mort et tente de tuer sa m√®re juste apr√®s

Après avoir fait semblant d'être confus tout au long de l'enquête policière Israélien, le suspect termina par avouer le meurtre de sa petite amie ainsi que sa tentative de tuer sa mère.

Le corps de sa petite amie a été retrouvé avec des signes évidents d'étranglement le samedi 16 mai.

Sa m√®re, qui √©tait dans le m√™me appartement, √©tait consciente, avec des marques de coups de couteau sur les mains et des marques d'√©tranglement autour de la gorge. Elle a √©t√© √©vacu√©e pour traitement vers l'h√īpital le plus proche.

Tout a commencé lors d'une dispute entre le garçon et la fille. Prise de forte colère, il termina par étrangler à mort cette dernière.

La m√®re n'√©tait pas pr√©sente lors de l'assassinat de la fille. Lors de son arriv√©e, son fils l'a amen√©e dans la pi√®ce o√Ļ gisait le cadavre et une fois dans la chambre, furieux, il s'est mis √† √©trangler sa m√®re. Il l'a poignard√©e dans la main √©galement.

Apr√®s que la m√®re lui ai suppli√© plusieurs fois d'arr√™ter, il finit par l√Ęcher prise et pris la fuite. La femme a imm√©diatement fait appel √† la police. L'homme s'est fait alors arr√™t√© par les policiers.

Lors de l'enquête initiale, après une crise de colère, le meurtrier a été placé dans une cage, de peur de blesser ceux qui l'entouraient.

C'est seulement le lendemain, soit dimanche, qu'il a avoué le meurtre. Il a expliqué que c'étaient les voix dans sa tête qui lui ont dit de le faire.

Selon un rapport de Ynet, l'accuse aurait des préexistants de maladie mentale.